Hellenicus : Site sur la Grèce.

L'Empire Byzantin

L'Empire Byzantin, aussi connu sous le nom d'Empire Romain d'Orient, est un Empire Chrétien Orthodoxe créé aux alentours de -300 avant J.C. où la langue de communication, la liturgie et la culture étaient essentiellement Grècques et qui a disparu en 1453 avec la prise de Constantinople par les Ottomans.

L'Empire Byzantin au VIème siècle, à son apogée, sous l'Empereur Justinien :

L'Empire Byzantin sous Justinien.

Constantinople

La Capitale de l'Empire Byzantin était Byzance, plus connue sous le nom de Constantinople et depuis 1930, la ville a été officiellement renommée Istanbul par Mustapha Kemal Attatürk. En Grèce, la ville est en revanche toujours appelée Constantinople, pareil dans certains pays Arabes où les gens l'appellent toujours Konstantiniyye.

Les différents noms de la ville sont réputés pour avoir différentes origines. Si Konstantinoupolis (Constantinople) signifie bien évidemment : La ville de Constantin, le nom récent de la ville, le nom Istanbul est réputées avoir plusieurs origines. Du côté Grec, on pense que le nom de la ville est tiré de la phrase Eis Tin Polis qui veut dire en direction de LA ville et qui était la réponse classique faite aux voyageurs quand ils demandaient leur chemin. Cette expression Eis Tin Polis est similaire au dicton, tous les chemins mènent à Rome.
Cette situation est dûe au fait que si Rome a été une ville très importante lors de l'antiquité, elle a commencé à décliner à partir du 6ème siècle et ce déclin a été tel qu'en 1500, elle ne comportait plus que 38 000 habitants. Et pendant ce temps, Constantinople était toujours une immense cité, la plus importante de toute l'Europe du Sud. C'était la nouvelle Rome en quelque sorte et tous les chemins étaient supposés y arriver, d'où cette appelation de "LA ville" pour en parler.

Maintenant, Du côté Turc, ils estiment que le nom d'Istanbul correspond à la Sublime Porte (de L'Orient, vu que la ville est situé à cheval entre l'Orient et l'Occident) ou encore que le nom Istanbul est dérivé de l'expression Islam Bol qui veut dire "Plein d'Islam" bien que cette dernière origine soit peu probable car jusqu'au début du 20ème siècle, Constantinople était loin d'être majoritairement Musulmane (Voir les événements de 1915, le traité de Lausanne de 1924 et aussi les Pogroms d'Istanbul de 1955 qui ont vidé LA Ville de sa population Chrétienne).
Quoi qu'il en soit, Constantinople a survécu aux âffres du temps et est aujourd'hui une magnifique mégalopole habitée par environ 12 millions d'habitants.

Les vestiges de l'Empire Byzantin

Aujourd'hui, on trouve des vestiges symboliques et culturels de l'Empire Byzantin dans plusieurs pays des Balkans. C'est le cas notamment des drapeaux nationaux Serbes, Monténégrins et Albanais qui arborent l'Aigle Byzantin à deux têtes :

Drapeau serbe. Drapeau albanais. Le drapeau national du Monténégro.

Le drapeau Byzantin jaune flanqué d'un Aigle à deux têtes surmonté d'une couronne et portant une épée est lui assez utilisé en Grèce et il est souvent associé à l'Eglise Grècque Orthodoxe, Guardienne de la Culture Byzantine.

On peut voir ce drapeau jaune et noir flotter aux-dessus des bâtiment de la région Monastique du Mont Athos, mais aussi à l'extérieur de certaines églises et de certains monastères.

Mais pas seulement, ce drapeau est aussi utilisé lors de certaines manifestations ou par certains supporters Grecs et non-Grecs dont les pays ont fait partie de l'Empire Byzantin à un moment de leur Histoire comme par exemple le groupe d'Ultras Serbes de l'image central ci-dessous.

Quant à l'Aigle Byzantin à deux têtes, il est aussi utilisé comme Emblème par certains clubs comme l'AEK Athènes ou le Paok Salonique.

Le drapeau jaune à deux têtes flottant au côté du drapeau national Grec près du Monastère Hosios Loukas. Des supporters serbes déploient le drapeau Byzantin. Bus des supporters de l'AEK Athènes.

Et ci-dessous, le drapeau impérial de l'Empire Byzantin flotte à côté du drapeau national Grec au Mont Athos :

Le drapeau impérial Byzantin flotte au côté du drapeau Grec au Mont Athos.